Comment bien choisir ses draps à Lyon

Dormir sur les meilleurs draps de lit peut être tout aussi important que d’avoir le matelas en mousse à mémoire de forme supérieur pour obtenir le sommeil le plus paisible. Il est important de comprendre ce qui fait les meilleures feuilles lorsque vous cherchez à acheter un ensemble.

I. Le tissu respirant est synonyme de confort
II. La longueur des fibres l’emporte sur le nombre de fils
III. Le mélange Supima Tencel crée les meilleures feuilles
IV. Les meilleures feuilles ont une fonction de maintien en place
V. Conclusion

Une boutique en ligne de draps à Lyon des termes comme le nombre de fils et le coton égyptien sont souvent évoqués lors de la description de feuilles de haute qualité. Il peut être extrêmement déroutant de regarder les étiquettes lorsque vous souhaitez dépenser de l’argent pour une literie de meilleure qualité qui attirera le sommeil le plus apaisant. Le plus important est de comprendre ce qui fait les meilleurs draps de lit lors d’une excursion de magasinage pour une literie confortable.

I. Le tissu respirant est synonyme de confort


Si les draps ne sont pas construits en tissu respirant, on peut avoir le sentiment de suffoquer car les draps provoquent une sensation de chaleur qui coule. Comme les draps ne respirent pas, il va de soi que, par conséquent, le corps du dormeur sera à bout de souffle. Par conséquent, il faut rechercher le coton pour sa qualité respirante qui est également durable et facile à entretenir. Lors de la recherche de draps en coton, il est important de reconnaître les nombreux types de cotons utilisés pour fabriquer la literie. Un coton n’est certainement pas le même qu’un autre en termes de qualité. Il est également nécessaire de comprendre qu’un mélange spécial de coton avec un tissu révolutionnaire fabriqué à partir de fibres rafraîchissantes crée les meilleures draps pour une expérience de sommeil ultime possible.

Supima est le meilleur coton respirant

Supima est le meilleur coton à 45% plus résistant que le coton standard, ce qui le rend plus léger, plus respirant, ainsi que durable et plus doux. Le coton Supima de marque déposée est fait de fibres tissées et de matériaux qui proviennent à 100% de coton pima américain. Le nom est né d’une combinaison de supérieur et de Pima.

Tencel prouve le confort respirant

Le tencel (lyocell) est un tissu fabriqué à partir de petites fibres d’eau naturellement répulsives qui permettent moins de rétrécissement et une respirabilité supérieure. Ajoutez la nouvelle fibre d’âge de Tencel à Supima pour une douceur, une respirabilité et une durabilité supérieures pour les meilleures draps que l’on puisse avoir pour leur lit.
II. La longueur des fibres l’emporte sur le nombre de fils

Les gens ont eu le faux sentiment que le nombre de fils est le facteur le plus important lors de la recherche des meilleurs jeux de feuilles. Le nombre de fils ne devrait certainement pas être la seule détermination pour trouver les meilleurs draps de lit, car un nombre de fils peut être élevé même lors de la description des draps de mauvaise qualité.

Le sophisme du nombre de fils a été donné un élan supplémentaire par le marché américain des femmes au foyer et des fabricants étoiles. Plus importante que la quantité de fibres qui composent le nombre de fils est la longueur de ces fibres.

Supima est la meilleure fibre de coton

Le coton Supima est reconnu pour sa dénomination de fibres extra-longues (ELS) de fibres d’au moins un et trois huitièmes de long. La longueur moyenne d’un et sept seizième fait de Supima le meilleur des tissus en coton. Les fibres de coton Pima qui composent Supima sont 50% plus longues que les fibres de coton moyennes.

Le filage du fil de la fibre plus longue est ce qui permet un tissu plus fort qui produit moins de boulochage dans les tissus inférieurs. Les fibres plus longues de Supima lui confèrent une résistance exceptionnelle qui permet aux feuilles produites à partir de celui-ci d’être fabriquées dans un poids plus léger et soyeux. Le résultat est des draps de luxe exceptionnels qui sont plus doux, plus respirants et plus durables que les cotons condensés plus épais.
III. Le mélange Supima Tencel crée les meilleures feuilles

Il va de soi que lorsque deux fibres supérieures sont combinées, elles produisent la meilleure qualité de tissus. Cela est certainement vrai lors du mélange du coton Supima avec du Tencel pour fabriquer les meilleurs draps de lit. La literie créée à partir d’une combinaison de coton Supima à 60% et de Tencel à 40% donne des draps qui détiennent les meilleures qualités des deux fibres.

Supima est suprême

Supima ajoute au tissu mélangé son coton doux et durable de haute qualité. Non seulement ce coton résiste au boulochage usé, mais il est également connu pour son absorption d’humidité et sa capacité à rester au frais les nuits chauffées.
L’association Supima réglemente strictement le coton Pima car il s’agit du coton Supima. L’authentique coton Supima a été vérifié pour son authenticité afin qu’il puisse être utilisé pour ses qualités supérieures de coton Pima. Le coton Supima strictement contrôlé est confirmé par l’association comme ne contenant pas de fibres de coton de moindre qualité. Une exigence supplémentaire de Supima est qu’il n’est cultivé qu’aux États-Unis.
Le coton Pima n’est considéré comme Supima qu’après avoir satisfait à des conditions de qualité élevées et vérifié qu’il provient d’une chaîne d’approvisionnement américaine. En plus des qualités étonnantes du tissu de Supima, le coton est naturellement respectueux de l’environnement en tant que ressource renouvelable issue de l’agriculture biologique.

Drap boutique de Lyon
Boutique en ligne Lyon

Pensez également au plan bijoux sur mesure ici

Ou acheter ses bijoux pour enfant à Lyon ?

Les Bijoux en ligne ou medaille de baptême pour enfant à Lyon

Koryn Kennedy parcourait des sites de bijoux anciens depuis sa maison à Seattle quand elle est tombée sur une bague Art Déco qu’elle adorait. « Elle était magnifique, elle était antique, elle ressemblait à un flocon de neige. C’était juste moi », dit-elle. Elle n’avait jamais vu cette bague en personne ni ne l’avait essayée à son doigt. Elle n’avait aucun moyen de vérifier si les diamants étaient réels ou si l’or était du 18k comme annoncé. Elle n’avait jamais rien acheté auparavant auprès de ce détaillant, situé à l’autre bout du pays, et n’avait aucune idée si la compagnie était digne de confiance. En tant que personne qui fait habituellement des recherches approfondies avant d’acheter quoi que ce soit, elle se sentait mal à l’aise.

Racked n’est plus une maison d’édition. Merci à tous ceux qui ont lu notre travail au fil des ans. Les archives resteront disponibles ici ; pour les nouvelles histoires, rendez-vous sur Vox.com, où notre personnel couvre la culture de la consommation pour The Goods by Vox. Vous pouvez également voir ce que nous faisons en vous inscrivant ici.

Pourtant, elle cherchait une bague comme celle-ci et savait qu’elle devait l’avoir. Si l’acheter en ligne était le seul moyen de l’obtenir, qu’il en soit ainsi.  » Mon fiancé a littéralement acheté cette bague dans une serviette alors qu’elle dégoulinait partout dans notre cuisine « , dit-elle. « Et quand elle est arrivée ici, c’était ma chose préférée au monde… Si je dois investir dans un autre bijou, je vais l’acheter de la même façon. »
« La vente en ligne de produits de luxe pourrait tripler au cours des dix prochaines années. « 

Avant que le fiancé de Kennedy n’achète sa bague, elle a envoyé une photo de celle-ci à son amie qui photographie des bijoux pour gagner sa vie.  » J’ai demandé à quelqu’un d’autre, ce qui, rétrospectivement, est ridicule car il regardait la même photo que moi « , explique-t-elle. « Mais au moins dans ma tête, il a coché que je n’étais pas impulsive. »

Il peut sembler fou que les gens dépensent des milliers de dollars – et encore moins des dizaines de milliers de dollars – pour des bijoux qu’ils n’ont jamais vus, touchés ou tenus. Mais l’achat de bijoux coûteux en ligne est en hausse, tout comme le commerce électronique de luxe en général. Selon une étude de McKinsey publiée en octobre 2015, la vente en ligne de produits de luxe, y compris les bijoux, pourrait tripler au cours des dix prochaines années.

Comme Kennedy, de plus en plus de gens se tournent vers Internet, au lieu d’aller dans un magasin, pour acheter des bijoux. Sur Latest Revival, une opération de commerce électronique qui se spécialise dans les pièces rares et difficiles à trouver, vous pouvez actuellement acheter des antiquités comme une broche et un pendentif à ruban en diamant, saphir et émeraude qui remonte à l’époque édouardienne et coûte 20 000 $. Ou encore, quelque chose d’un peu plus moderne, comme des bagues Zaha Hadid en édition limitée inspirées de carcasses d’animaux qui se vendent 25 000 $ chacune.
Gros plan sur une bague en or et diamants blancs
Une bague Ana Katarina en diamant blanc de 18 carats, qui se vend 7 790 $ sur le site Latest Revival.

La fondatrice de Latest Revival, Dalia Oberlander, a lancé son site en septembre 2012 après avoir aidé une amie proche à trouver une bague de fiançailles spéciale. L’expérience a été peu pratique et stressante. « Après être allée de magasin en magasin, d’emplacement en emplacement, de concessionnaire en concessionnaire, je me suis dit que ce n’était pas la bonne façon de trouver quelque chose « , dit-elle. « On lui a trouvé cette magnifique bague Cartier des années 50, mais ça a pris tellement de temps. »

Au début, les experts de l’industrie lui ont dit que la commodité seule ne suffisait pas. « Les bijoux sont si personnels », disaient-ils. « Comment allez-vous briser la barrière pour que les gens achètent une pièce si importante sans la voir en personne ? » Leurs calculs étaient faux. Non seulement ses ventes ont augmenté chaque année, mais les acheteurs demandent des pièces plus haut de gamme et plus chères qui vont jusqu’à six chiffres. « Nous n’avons aucune résistance au prix », dit-elle.

La commodité et la variété ne sont pas les seuls facteurs ; pour certains acheteurs, le magasinage en personne n’est pas toujours une option. Shane, qui vit en Virginie, a commandé la bague de fiançailles de sa fiancée sur Facebook parce qu’il était en déploiement militaire en Afrique.  » Je n’avais pas de téléphone portable ou de service téléphonique, alors cela m’a obligé à le faire sur Internet « , dit-il. Il s’est tourné vers Lauren Priori, une bijouterie privée de Philadelphie, et a tout fait, de la  » visualisation  » des croquis à la  » sélection  » du diamant, en passant par le  » paiement  » du produit final sur les médias sociaux. (Ce n’est pas rare, dit Priori. Elle a des clients qui ont commandé des bijoux par l’intermédiaire d’Instagram).

Le magasinage en ligne est une excellente option pour ceux qui, comme Shane, vivent à l’extérieur des grandes régions métropolitaines. Les gens qui vivent dans les villes peuvent avoir accès à des centaines de bijouteries, mais en banlieue, une chaîne de magasins comme Zales pourrait être la solution. S’ils veulent de la variété, l’Internet est la seule option pratique.